Sommaire

C’est avec une immense joie que j’ai eu à tester BERSERK and the Band of the Hawk, Manga de son état ! Ah quel bonheur de retrouver Guts et de déboîter tout ce qui bouge avec des Splash, Crish ! Tazamm, Oyuka ! OK, je mitonne, je ne connaissais pas du tout le Manga et ça m’a permis d’y jeter un œil avant de le récupérer parce que la vie sans œil bah c’est pas pratique.

BERSERK and the Band of the Hawk

Bref l’aventure commence et me voilà perdu comme un p’tit chiot abandonné sur une aire d’autoroute un mois d’août et j’ai besoin d’en savoir plus sur BERSERK and the Band of the Hawk. Ni une, ni deux, ni trois V Bâton, je me plonge dans les recueils et milles ouvrages parlant du sujet, détaillant tout dans les moindres détails, tu me connais je suis perfectionniste newtonien.

BERSERK and the Band of the Hawk, les origines de la vie.

BERSERK and the Band of the Hawk Sinon à part ça, BERSERK est un manga japonais écrit et dessiné par Kentaro Miura. L’action se situe au moyen-age en Europe avec une grande inspiration (non pas aspiration mais tu peux continuer à le faire sinon tu vas mourir) de l’univers Dark Fantasy.

Votre mission, si vous l’acceptez GUTS est de vous venger. Ah non mince, j’en étais encore au manga !

Donc, je reprends pour les deux du fond qui ont décroché. Tu vas suivre l’histoire de Guts, mercenaire solitaire à la Lucky luke et Griffith le chef des « Band of the Hawk« , une association caritative de quartier.

Dans ce jeu, nous allons participer à la phase vengeance du héros (Je sens que je me plante déjà). Ne me demande pas pourquoi, je ne sais pas, je n’ai pas lu les mangas mais en regardant l’intro’ je vois bien que GUTS a mal en voyant une femme mourir toute nue (oui on est dans un manga) ou alors juste kidnappée (parce qu’on est aussi dans un manga). Finalement l’histoire importe peu, vu que ce jeu, à la sauce hack & Slash plus quelques pouvoirs, va nous donner l’occasion de déboîter tout ce qui bouge !

Et c’est là où le bas Blaise alèze, ce n’est pas moche, c’est violent (#TuAsMoinsDe18ans), ça envoie des animations à tout va, ça crie, les voix en japonais sont super sympa mais au final, c’est ultra répétitif. Dans ce contexte, j’imagine que pour les amoureux de BERSERK ça ne posera pas de problème et que la répétition est annihilée par l’enchaînement de l’histoire.

Approchez ! Approchez ! Ils sont beaux mes héros !

BERSERK and the Band of the HawkGuts : Le mercenaire qui après avoir été battu par Griffith a rejoint « Band of the Hawk » Il devient petit à petit l’homme à tout faire de Griffith. Il finira par les quitter pour suivre ses rêves et devenir lui aussi un chef Bad-Ass.

 

 

 

BERSERK and the Band of the HawkGriffith  : Le chef de « Band of the Hawk », une équipe de mercenaires sans foie ni rognon. Il est doué d’un charisme qui pourrait ensorcelé une hôtesse d’accueil à la caisse primaire d’assurance maladie.

 

 

 

BERSERK and the Band of the HawkCasca : Elle fut sauvée par Griffith et donc elle s’est dit que plutôt d’être seule et pas accompagnée je vais les rejoindre et me fader leurs vieilles histoires au coin du feu. Carriériste à donf’, elle souhaite devenir le bras droit de Griffith

 

 

 

BERSERK and the Band of the HawkJuda, ah non Judeau : Un homme bourré (de talents) et surtout le pote, le frère, l’ami à en devenir de GUTS (Notre héros, tu te souviens Michel ?).

 

 

 

 

Dans l’ordre et le désordre, tu retrouveras également Schierke, la seule sorcière du groupe, CaPicote (Oh y’a de quoi rigoler) de son vrai nom Serpico, Zodd un légendaire épéiste de son vrai vrai nom Nosferatu et pour finir Wyald earp, le leader des Black Dog Knights.

On en pense quoi ?

Passé la phase répétitive d’appuyer frénétiquement sur les boutons de ta manette, tu apprécieras certainement quelques scènes olé olé de ce BERSERK and the Band of the Hawk.

Pour ma part, ça ne m’émoustille pas plus que ça de voir 1/4 de secondes l’entre-jambe d’une demoiselle kidnappée (habillée je précise oh !) mais ça reste fidèle au manga ayant la réputation d’être un peu violent et hot. Tu apprécieras dans ce jeu les enchaînements de combos, des moments bien vénères, du giclage de sang dans tout les sens que même à la boucherie ils ont jamais vu ça (que l’on peut désactiver au choix).

Issu du Best-seller sauce Manga tu pourras apprécier de nombreuses anim’, celles-ci se trouvent être vraiment sympa te contant l’histoire et t’emmenant gentiment aux prochaines phases d’action.

 

En bref, sur l’échelle pumpk1nienne, c’est un bon pas mal pour ce BERSERK and the Band of the Hawk.

 

Je te laisse en compagnie de 12MNOUPAS pour t’en faire une idée par toi même.

Citrouyément vôtre les poulets.

 

Ps : Pour le plaisir des yeux et avant les infos du jeu, quelques images de BERSERK and the Band of the Hawk. Bon c’est surtout que mon rédac’ chef il ne va pas être content que je laisse traîner des images inutilisées sur le serveur. :p

Titre : BERSERK and the Band of the Hawk
Genre : Contenu sexuel, Nudité, Violence, Gore, Action
Développeur : KOEI TECMO GAMES CO., LTD.
Éditeur : KOEI TECMO GAMES CO., LTD.
Date de parution : 21 fév 2017